Déroulement d'une séance de pose

Définition :

La pose est la posture prise par le modèle devant l'artiste. Cela concerne aussi bien le dessin, la peinture, la sculpture que la photographie.
Selon les cas, la pose peut être imposée par l'artiste, mais il est également fréquent de demander au modèle de laisser libre cours à son imagination, afin que la pose soit plus naturelle, le modèle connaissant généralement mieux son propre corps que l'artiste et ayant déjà un certain nombre de poses qu'il connait bien et qu'il maîtrise.
La pose du modèle est généralement également inspirée par les affinités et pratiques artistiques ou sportives de celui-ci, que ce soit le dessin ou la sculpture, les arts vivants, tels que la danse, les arts martiaux, le théâtre, le cirque. Certains artistes sont également influencés par des thèmes littéraires.
Dans le cas d'un atelier ou d'un cours, le professeur donne des indications générales au modèle qui, ensuite improvise tout au long de la séance, c'est cette faculté à improviser sur les indications du professeur, de l'artiste ou du responsable d'un atelier qui définira le professionalisme et la qualité du modèle.
Le cours de modèle vivant est une matière passionnante et essentielle pour apprendre à dessiner et maitriser les ombres, les modelés, les proportions et les volumes.
Les séances permettent de s'entrainer à dessiner sur le vif, d'acquérir de l'aisance, de la rapidité, de l'expression.

 

Préparation :

Pour se trouver dans une position idéale de perspective, le bassin du modèle doit être à la hauteur des yeux. Pour celà, on prévoiera une scène (la sellette) à la bonne hauteur soit à peu près 80 cm. Cette sellette sera recouverte d'un matelas peu épais (ou mieux : un tapis épais en mousse dense) pour le confort du modèle lors des poses allongées, ce matelas sera lui même recouvert d'un drap. Il sera judicieux de prévoir un fond uni, de préférence sombre ainsi qu'un éclairage. Le modèle doit pouvoir se changer dans un local privé, au pire derrière un paravent. Enfin en hiver le modèle ne doit pas trembler de froid, prévoir donc un chauffage.
Il faudra fournir des accessoires au modèle : tabourets de différentes tailles, escabeau, repose-pieds, coussins, bâton, balle, ballon...

Le modèle ne doit pas être maquillé
Il est préférable, s'il a les cheveux longs qu'ils soient attachés.

L’artiste doit être debout, devant son chevalet, le mieux étant d’avoir une planche de bois posée sur le chevalet et les papiers à dessin par dessus.

 

Durée de la pose :

Pose fixe. Le modèle ne bouge pas pendant toute l’exécution de l'œuvre. Il s'agit de la majorité des poses en peinture, sculpture ou dessin. Cela peut aller de quelques dizaines de secondes lorsqu'il s'agit d'un croquis, à plusieurs heures (chaque heure étant composée de 45 minutes suivies d'une pose d'un quart d'heure), lorsqu'il s'agit d'une œuvre plus aboutie dans les détails.
Mouvement entrecoupé de poses fixes rapides (en général, inférieures à trente secondes). Cela permet à l'artiste de percevoir le mouvement exécuté, le temps de pose statique est en général assez court. On trouve ce type de pose dans l'étude du dessin et éventuellement dans les ébauches et esquisses de peinture, poussant davantage l'artiste à aller à l'essentiel. C'est également une pratique courante en photographie, où le temps très bref de fixation sur le support permet également cette pratique.
Pose en mouvement, au ralenti. Le modèle effectue un mouvement généralement lent et continu, poussant davantage l'artiste à aller à l'essentiel lorsqu'il s'agit de reproduction manuelle. Ce type de pose est également effectué dans le domaine de la vidéo d'art, ou de l'apprentissage du dessin animé.

 

Déroulement de la séance dans le cas d'un atelier ou d'un cours :

Le responsable de la séance met au point son déroulement avec le modèle : durée, nombre et type de poses, responsabilité du chronométrage.
Chaque heure est composée de 45 minutes de poses et de 15 minutes de repos. On peut commencer par des poses très courtes dites gestes et qui durent moins de 3 minutes ou des poses courtes (3 à 10 minutes) suivies de poses plus longues, on peut ne faire que des poses courtes ou que des poses longues.
Les participants seront avertis que par respect pour le modèle les photos sont interdites et que entre autres les smartphones doivent être rangés et silencieux, voire éteints.

 

Cas particulier : la photographie :

 En photographie il n'est pas question de durée pour les poses. Les poses peuvent être figées, le temps que le photographe prenne la photo, elles peuvent être en mouvement, c'est l'appareil photo qui figera la pose. En photo les éclairages et l'environnement seront évidemment beaucoup plus cruciaux et sont sous la responsabilité du photographe.